Interview de Herveig Lecuyer, Data Factory program Lead chez Schneider Electric

Qu’est-ce que le programme Data Factory ?

Le programme Data Factory est un programme mis en place par Schneider Electric, visant à développer les capacités de transformation et de valorisation de la donnée, pour les clients et partenaires.

Quels ont été les principaux défis à relever ?

Durant l’année 2020, le premier défi a été de passer du mode incubation vers un mode d’industrialisation, avec une approche plateforme.

Le second défi a été de conserver un stream très business proche des clients en travaillant sur des cas concrets, tout en conservant une approche industrielle et une réutilisation maximale. Tout ceci a été possible grâce à la mise en place d’une méthodologie Agile, avec l’aide des équipes Hardis Group.

Quels ont été les grands événements qui ont marqué la vie du projet ?

Il y a eu trois étapes clés lors de ce projet.
En octobre 2020, l’équipe a été renforcée pour passer d’une phase d’incubation à une phase d’industrialisation, grâce à une équipe passant de 4 à 17 personnes. Hardis Group a apporté son soutien dans la phase de recrutement, afin d’insuffler une approche et un état d’esprit Agile.

En septembre 2021, le premier pipeline a été déployé dans un environnement de production, permettant de commercialiser une offre Data As A Service en mettant à disposition des clients et partenaires, un jeu de données issu de ce pipeline de transformation de données.

Enfin, Schneider Electric a récemment rejoint une organisation autour de l’intelligence artificielle appelée l’AI Hub dans Schneider Digital, dont l’objectif est de regrouper les forces autour de l’intelligence artificielle dans le groupe Schneider Electric.

Le prochain objectif est de passer à l’échelle sur ces uses cases d’intelligence artificielle et d’utiliser les capacités développées par la Data Factory pour préparer de la donnée pour des cas d’usage d’intelligence artificielle.

Comment avez-vous perçu la valeur ajoutée de Hardis Group ?

Hardis Group a apporté de la valeur ajoutée sur deux aspects : le premier a été l’apport d’un Scrum Master qui a accompagné la création de l’équipe. Il a ainsi insufflé l’état d’esprit Agile et a permis à l’équipe de pouvoir s’adapter aux changements, de développer sa curiosité et sa proactivité sur ces sujets innovants autour de la donnée. Le second a été l’apport de ressources très compétentes non seulement du côté plateforme, mais aussi du côté ingénierie de données qui ont contribué au succès du programme Data Factory.

Quels ont été les principaux succès ?

Le premier succès de la Data Factory a été de sortir des environnements de développement pour se diriger vers des environnements de production et commercialiser l’offre de données pour les clients et partenaires. Le second succès a été de continuer à mettre le client au cœur des développements tout en construisant une plateforme.

Qu’est-ce que vous retenez de ce projet ?

La collaboration avec Hardis Group a été bénéfique dans la structuration et dans la constitution de l’équipe. Elle a également aidé lors de l’exécution du projet en insufflant l’état d’esprit Agile qui a permis d’avoir une équipe qui s’adapte aux changements, et qui met le client au cœur de ses développements. Cette collaboration a également contribué à l’efficacité du travail mené entre les différentes parties prenantes, et à une communication claire et transparente aussi bien en interne que vers les clients et partenaires.

Comment voyez-vous l’avenir grâce à ce projet ?

L’intelligence artificielle va prendre une part de plus en plus importante dans la stratégie au niveau du groupe. Les capacités qui ont été développées en 2 ans autour du travail sur la donnée et sa valorisation vont permettre de construire et d’accélérer les cas d’usage d’intelligence artificielle ce qui constitue une très bonne fondation pour la suite des événements.

Vous souhaitez en savoir plus ?

Vous souhaitez en savoir plus ? Contactez-nous !



* Ces champs sont obligatoires.

SUR LE MÊME THÈME

La réalité virtuelle, nouveau pilier de la formation à distance

La réalité virtuelle, nouveau pilier de la formation à distance

complexity-esn-lille-ssii-grenoble-paris-lyon-nantes-bordeaux-hardis-group

DevOps et ITIL sont-ils conciliables ?

DevOps et ITIL sont-ils conciliables ?

Création d’un Site Web : un projet informatique comme un autre

Création d'un Site Web : un projet informatique comme un autre